«Une ville bâtie sous le niveau de la mer»
- le Cavalier de Bronze, un poème d'Alexandre Pouchkine
Le Code de Déontologie du Généalogiste Le Code de Déontologie à Responsabilité-Zéro est un "chef-d’œuvre" de cynisme dont les droits d'auteur reviennent à Serge Bouchard, avocat de Québec, Ce faux "Code" est tel que Michel Banville, l'ancien président de la Fédération, le décrit, une aberration:

La cupidité à l'Institut Drouin (Jean-Pierre Pépin, Sébastien Robert, Bertrand Desjardins) est le moyen de s'approprier tout ce qu'ils trouvent. Tout le développement est fondé sur le mensonge, le vol, les tricheries, les abus de confiance, les conflits d'intérêt, les dissimulations, le mépris de toute règle démocratique, l'absence chronique de transparence, la collusion, l'absence d'éthique et l'hypocrisie de cacher des actionnaires pendant des années! (le professeur-entrepreneur Bertrand Desjardins, Michel Pratt le président-fourbe), l'évasion fiscale, les parjures * (pour J.P. Pépin) etc... On croirait à une liste sans fin. Denis Racine, l'avocat de l'Institut Drouin et président de la Fédération a pataugé, plus que quiconque, dans le conflit d'intérêt et la duplicité. Il est de plus fort probable que, comme Bertrand Desjardins l'a fait, Michel Pratt cache être actionnaire de l'Institut Drouin, ment aux membres et préside la société du Marigot depuis des années en situation de conflit d'intérêt* avec ses co-actionnaires.
La manipulation est leur discours, leur Règle d'Or, sans foi ni loi. À l'Institut Drouin, on triche, on vole, on vous berne «par altruisme», pour votre bien ! ce lien.
L'Institut Drouin est bon voisin de «la famille Bougon», s'il y a une passe-passe croche, une magouille pour envoyer la facture à d'autres, en double ou même plus, refiler ses coûts à la collectivité : pourquoi hésiter? On s'approprie le travail de tous, on y aborde les droits des autres avec cynisme. La combine à tout coup... C'est aussi ça la généalogie !
* Conflits d'intérêt et Parjures suivre ce lien (à venir)

..LES PLUS IMPORTANTS PLAGIATS DE GÉNÉALOGIE

«francogène» plagiaire : Denis Beauregard; un plagiat GÉANT du Dictionnaire de René Jetté. Denis Beauregard a, en outre, plagié l’œuvre de R. Jetté de 1621 à 1825; c'est un vol représentant plus de 30 années de travail. Ce Plagiat découle (je cite) «d'une entente secrète»; Jean-Pierre Pépin, Bertrand Desjardins et la S.G.C.F. (Marcel Fournier) en ont une très grande responsabilité. Denis Beauregard était alors sur le c.a. de la S.G.C.F. et travaillait pour l'Institut Drouin. Voir tous les détails et la preuve de ce Méga-Plagiat à ce lien
Le «LaFrance». plagiaires : l'Institut Drouin (Jean Pierre Pépin, Sébastien Robert) / Bertrand Desjardins aidés par Michel Pratt (Société du Marigot).
Le «LaFrance» est une copie non autorisée par l'Éditeur Chenelière Éducation du PRDH (1621-1799) de l'Université de Montréal. Les plagiaires comptaient faire croire que les transcriptions 1621 à 1799 avaient été faites par l'Institut Drouin. Après avoir commercialisé illégalement le PRDH pendant 3 ans, l'Institut Drouin achète ce qu'il a volé et vendu (mai 2014). [VOIR encadré, ci-dessous.]
Il s'agit d'une combine frauduleuse impliquant Jean-Pierre Pépin, Sébastien Robert, Bertrand Desjardins (après avoir volé et remis les fichiers du PRDH à l'Institut Drouin , ce "professeur-entrepreneur" en devient actionnaire) et Michel Pratt qui a menti effrontément à son conseil d'administration et à son assemblée de membres et ce n'était pas la première fois. M. Desjardins cachait ses liens avec l'Institut Drouin, pour profiter d'une fausse indépendance universitaire; il a montré qu'il était "actionnaire" plus de 2 ans après sa retraite. Est-ce que M. Pratt va faire de même dans quelques mois, alors qu'il ne compte pas renouveler son mandat de président du Marigot? Michel Pratt, aurait-il été président en conflit d'intérêt pendant des années? ce lien
Le «BSQ 1926-1997». plagiaires : l'Institut Drouin (Jean Pierre Pépin, Sébastien Robert) / la Société de Généalogie de Québec (André G. Bélanger)/ La Société de Généalogie Canadienne Française (Gisèle Monarque). Le BSQ 1926-1997 a été obtenu de la plus hideuse façon, en méprisant une entente signée, de bonne foi, par Mme Mariette Parent (S.G.Q.) et le M.S.S.S.Q. en 2000. Les conditions étaient que les données de l'index, mises sur cdrom, étaient réservées à certaines sociétés de généalogie à but non lucratif, autorisées, l'utilisation en était restreinte à leurs locaux, une mention du M.S.S.SQ. était obligatoire. Le mépris du Droit au Respect de la Vie Privée est toujours vu comme un atout par cette Fédération, la duperie des moyens utilisés par les plagiaires sera dissimulée.
L'«Annuaire des Citoyens du Québec de 2003» (liste électorale volée). plagiaires : l'Institut Drouin la distribution a été faite à la Fédération même lors d'un «Conseil de la Fédération» présidé par Denis Racine (avocat de l'Institut Drouin, en conflit d'intérêt) en octobre 2005; Publication de la liste électorale volée de 2003. [interdite à l'été 2012, par la Cour Supérieure; l'institut Drouin en a appelé de la décision...]
La Cour d'Appel déboute Jean Pierre Pépin et son avocat-fumiste Denis Racine et fait une jambette aux «calvettes à entourloupettes» de M. Pépin qui en conserve une honorable mention à sa «turpitude» (décembre 2013).

Jean-Pierre Pépin étale sa mauvaise foi à la une du journal le Devoir (mai 2014). ce lien
* ces 4 plagiats ont pu bénéficier de la plus complète complaisance de la Société de Généalogie Canadienne Française (présidents : Marcel Fournier, Gisèle Monarque, Jean Pierre Pépin était sur le c.a. en 2000-2004)
** la Fédération des Sociétés de Généalogie a une grande responsabilité dans la diffusion de la liste électorale volée; le président en 2005-06, Denis Racine, était aussi l'avocat de l'Institut Drouin (Jean Pierre Pépin était sur le c.a. de la Fédération en 2005). Il est aussi hautement probable que cette liste électorale de tout le Québec (5,5 millions de personnes mentionnées) ait été obtenue illégalement par M. Denis Racine alors qu'il était organisateur électoral, en 2005, pour la défunte A.D.Q.
*** Denis Beauregard, Jean Pierre Pépin et Sébastien Robert ont été
administrateurs de Société et/ou de la Fédération.
**** La Société Historique du Marigot (et tout particulièrement Michel Pratt qui a menti à ses membres à maintes occasions) a grandement soutenu la distribution de la liste électorale volée et aidé à dissimuler l'utilisation non autorisée du PRDH pour le «LaFrance» de l'Institut Drouin.
Ça nous amène à vous inviter à notre «Bal Infernal et Démagogique» d'après une idée originale* de Jean Pierre Pépin avec l'inestimable contribution de Mikhaïl Boulgakov et de Nicolas Gogol. (Et, un Merci! particulier à ma bonne amie Fraülein Gretchen et à Herr Von Goethe - et une fois de plus on profite de n'importe quelle occasion qui se présente à nous pour envoyer nos meilleures salutations à certains de leurs compatriotes qui seraient - soupçonne-t-on, Aïe! aïe! aïe! - amis-lecteurs de ce blogue.)

LA JAVA DU DIABLE
Parce que le Diable s'aperçut
Qu'il n'touchait pas de droits d'auteur
Tout ça c'était d'l'argent d'foutu
Puisqu'il n'était même pas éditeur
- Charles Trenet
n


Великий бал у сатаны -
Сергей Алимов
Grand Bal chez Satan - Serge Alimov

NOTRE GRAND BAL INFERNAL EST CONSTITUÉ de 3 TABLEAUX :

- présentation du Bal - transport - orchestre.
- La suite de la série des
TRICHEURS sur expressément expressivement

J. P. Pépin.
- et la Lettre concernant MM. Racine et Bouchard.
le tout est à ce lien >> à venir


* «bal infernal et démagogiqu
propos de M. Pépin dans un courriel m'étant adressé ...
écrit avec toute son extrême mauvaise foi. Voir ce lien

mercredi, août 16, 2017

La Malhonnêteté intellectuelle de Serge Goudreau



Je viens de voir que le peu qu'il restait de mes forums, avait été entièrement effacé.
Que les erreurs de Serge Goudreau demeurent, et le plagiat de Diane Hébert.

ici  et ici

La preuve pour ce cas (François Naud), je l'ai, elle est simple comme tout, je l'ai complétée il y a un bon moment. Elle va dans le sens de ce que je disais à ma première version : ça ne peut pas être autrement. J'y travaille tranquillement, très lentement, prétexte à apprendre le CSS; et je suis sous-douée pour ça (ce qui vous prend 3 clics m'en prend 100; mais je suis têtue).

J'ai aussi pu constater que le texte * dont parle Serge Goudreau et qu'il appelle à tort «mes recherches», est un plagiat qu'il a fait de 3 auteurs. Le texte de Goudreau commence d'ailleurs par un copier-coller géant de 12 lignes, mot-pour-mot, d'un mémoire de maîtrise (dont l'auteur s'appelle Mathieu Sabourin, c'est en ligne) !

* Goudreau : « j'ai publié un texte sur les pionniers du lac Sainte-Marie (Gatineau) dans les Mémoires de la Société généalogique Canadienne-Française (vol. 65, no 4, cahier 282, hiver 2014, p. 277-291)». Assez ridicule, il se cite 2 fois dans une quinzaine de lignes et méprise de citer les autres (ou les fait effacer comme moi, insultes en prime!)  ce forum
Goudreau - plagiaire : http://sgcf.com/documents/memoire_exemple_no_282.pdf
M. Sabourin : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:MGstwdxjjs4J:www.theses.ulaval.ca/2010/27604/27604.pdf+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ca
les deux autres auteurs plagiés sont :
Martine Calvé (son article était accessible à tous, en ligne, jusqu'à la semaine dernière! c'est dans l'Outaouais généalogique, 2012). Goudreau a copié presqu'en entier plus de 15 biogaphies / géanologies.
J.Ls Nault, seulement pour une filiation copiée sans source.
*

Voilà comment ça fonctionne en généalogie.
Les Tricheurs ont préséance, c'est la Politique inspirée par l'Institut Drouin.

vendredi, juin 16, 2017

Wow ! je ne m'y attendais pas du tout...

Aujourd'hui à l'Assemblée Nationale du Québec

































Au centre, c'est Mme Caroline Fortin, la Présidente du Mouvements retrouvailles.

la Nouvelles Radio-Canada  ce lien

*
Bien entendu les Généalogistes n'auront pas levé le petit doigt.
C'est une ligue d'égocentriques. Ils n'en ont que pour leur «chef d'oeuvre», bourré du travail des autres sans mention.
L'institut Drouin qui pour satisfaire son ordinaire cupidité, a publié par opportuniste une liste inutile de personnes adoptées (fournie par les sociétés les moins éthiques la SGCE, la CGCF ...) renfermant maints renseignements personnels, comme si ces gens étaient de propriété publique, mais n'a même pas pu mettre un petit mot sur sa page FaceBook - et encore moins sur son site - pour encourager leurs membres à signer la Pétition. 

Ces gens me révulsent. 

(j'ai envoyé 150 courriels à des généalogistes, j'ai bien regardé la progression de la pétition. C'était misérable ! À peine 40 signatures. Sur les 4 bonhommes de Drouin, seul M. Pépin a signé).

vendredi, juin 09, 2017

Réponse de la Directrice de la BAnQ ... (une farce!)



réponse à mon commentaire >> 
Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Bonjour Mme Bédard,

Je suis désolée de constater que les nouvelles affichettes qui ont été rédigées à la suite des remarques que vous avez faites il y a quelques mois n’ont pas été installées partout. Je viens de demander à l’archiviste responsable de la salle de consultation à BAnQ Vieux-Montréal de faire le tour de tous les appareils afin de s’assurer que les changements ont été faits partout. Il me confirme qu’il vient d’en ajouter là où il y avait eu des oublis des changements préalablement apportés.

Merci de nous avoir signalé le problème.

Meilleures salutations,

Hélène Cadieux
Directrice des services aux usagers et aux partenaires
Direction générale des archives nationales
Bibliothèque et Archives nationales du Québec






Le moins-que-le-minimun est déjà trop compliqué aux Archives Nationales du Québec. Déjà que les «affichettes» sont on-ne-peut-moins éloquentes...

Très probablement les mêmes à la Grande Bibliothèque qu'aux Centres d'Archives; c'eût été trop compliqué de faire une petite distinction pour de la documentation complètement différente!


En plus, la BAnQ qui ne respecte même pas les Lois (mais fait semblant), met à la disposition des gens des centaines de milliers d'informations sur la vie privée des gens dans les Centres d'Archives et «décline toute responsabilité»... !

Ainsi, si jamais, depuis la Grande Bibliothèque, venait à être publiés les renseignements personnels de Bilbo le Hobbit, de Gaston laGaffe, ou de Mme Bovary.... et ben ce sera tant pis.
BAnQ : Pas responsable.

J'ai encore écrit une connerie ? ... probable ça m'arrive assez souvent.
illustration : Igor Gurovich (RODCHENKO 120)



*

A. Rodchenko

affiche 1


affiche 2

jeudi, juin 08, 2017

Ouf! Bibliothèque et Archives nationales du Québec.



Courriel envoyé aujourd'hui à la BAnQ



objet : Est-ce que la réponse à ma demande d'accès n'était qu'un bobard ?

Bonjour,

Je suis allée, hier, au Centre d'Archives de Montréal où les étagères croulent sous les bouquins contenant des informations personnelles, où les classeurs sont pleins de microfilms avec des données personnelles, où les livres informatiques sont remplis d'informations personnelles.

J'ai lu toutes les affiches, et je n'ai JAMAIS vu celles que Me Lafrance m'a copiées et envoyées...

J'aimerais beaucoup avoir des explications, merci.

*
les 2 Affiches qui supposément seraient près des appareils de numérisation, postes informatiques et photocopieurs (selon ce que m'a écrit Me Lafrance) :



affiche 1




affiche 2


Natalie Bédard


*
message précédent:
la réponse de la BAnQ à ma demande d'accès est à ce lien 

lundi, mai 22, 2017

Misère ! Serge Goudreau me reproche un peu davantage ses propres erreurs !



(web.archive parce que j'ai répondu et ça a été effacé en moins de 5 minutes,
ce qui est assez ridicule, parce que Sylvain Croteau, me demande de recopier ses calomnies, (je le cite) «intégralement»  sur mon blogue (ce que j'ai fait ce lien), mais ne peut tolérer, que moi, j'ai droit de parole ! Symptomatique de l'incohérence mur-à-mur de ce personnage.)

*
Ma preuve, c'est moi qui l'ait transmise à cette association, qui ne m'a jamais répondu...

*
agression ! Qu'il aille se relire !
Je lui ai demandé 4 fois d'expliquer sa filiation, avant de faire les recherches et la preuve,  et il n'a jamais voulu me répondre.

Il a effacé mes messages sur sa page  le lui demandant.  ( qui agresse qui ?)
et a fait effacer, un mois après que je les ai faites, mes recherches sur son forum !
Pour ces recherches que j'avais faites, je n'ai même pas eu «merci!»...

Ce qui est une soi-disant «agression» chez ce monsieur, c'est simplement mettre en doute une filiation qu'il a affirmée ! Ainsi sont les vaniteux.
«Et pourtant, elle pourrait avoir des échanges profitables pour tous si elle décidait de cesser d'invectiver les gens.» - S. Goudreau (texte "intégral" ci-dessus)

Qui donc n'a pas voulu faire «d'échanges profitables» ?
( à 6 reprises et +) :

c'est écrit, entre autres, ici.   ce lien 
c'est pour ça qu'il l'a fait effacer, car :

C'est lui-même qui ne voulait d'aucune façon échanger avec moi!
Mais, évidemment, il renverse les torts. 

Goudreau s'est trompé, alors, évidemment, TOUS ses torts me reviennent. C'est bien plus simple.
«Invectives»... c'est n'importe quoi. C'est surtout méchant. 

VOIR  M. Goudreau qui ne remercie personne : 
et où tout le travail que j'avais fait, a été effacé...
pour dissimuler son erreur, et aussi le fait q'il ait refuser «tout échange» avec moi!
ce lien    [le même avec mon propos effacé ce lien]

*
ma 4e demande à Serge Goudreau
sur sa page. il l'a, lui-même, effacé



*
Malhonnête :

«Si des preuves irréfutables surviennent, notamment par l'utilisation des actes notariés et judiciaires» - Serge Goudreau, le 14 mai 
«J'en suis venu à poser une hypothèse (sic) de filiation en utilisant notamment les minutiers de notaires de la région de Montréal (Contrats d'engagement de voyageurs vers l'Ouest). Cette source demeure cependant incertaine car il ne s'agit pas d'un document de filiation comme l'est l'acte ou le contrat de mariage.» - Serge Goudreau, le 10 mai
C'est claire qu'il a fait semblant d'avoir un contrat de notaire (10 mai) et qu'il enrobe son bobard de placotage, pour dissimuler qu'il n'a pas spécifiquement un contrat d'engagement pour François Naud! Et, «hypothèse», c'est une pure malhonnêteté, il en a fait l'affirmation plus d'une fois.

J'ai méticuleusement ET OBJECTIVEMENT analysé son affirmation,  dans ma preuve. Lui, mon travail, c'est ZÉRO. Il l'a fait tout effacer, il ne s'en réfère d'aucune façon, Il a même fait une demande sur le forum un mois plus tard, après avoir bien fait effacer que sa demande était en fait  la première question que je lui ai posée !
C'est ce qui est le plus choquant. J'ai analysé son affirmation, de la même façon que ma propre opinion, avec la même objectivité. Le pire : j'avais bien cru que cette filiation, était la sienne (dans les faits, j'ai trouvé plus tard, qu'il l'avait plagiée). J'ai donc fait, sur son affirmation, plus de recherches que lui-même ! 
Ce qu'il reste de mon travail :  RIEN. Inexistant, Annihilé.
Ce ne serait pas  dans le but de m' «agresser» ça ? Voyons donc M. Goudreau.

De toute façon, s'il se tourne vers cette association, c'est parce qu'il sait qu'il va y trouver ce qu'il a, parce que c'est là qu'il l'a plagié ! «Qu'on respecte leur décision» !? Comme si j'avais un droit de «décision» sur les filiations de la famille Bédard, parce que c'est mon nom ! Totalement Ridicule.

À ma connaissance, le PRDH (M. Desjardins) a accepté ma preuve. S'il a changé d'avis (j'en doute) il ne m'en a pas prévenue !  Les compétences de M. Desjardins, sont indéniables...   [ et je suis tombée de ma chaise, quand j'ai lu sa réponse. Je ne m'y attendais pas du tout! Une exception.]

Et, s'cusez, ce peu de modestie : et mes compétences pour ce qui est des cas 'inordianires' ne trouvent pas beaucoup d'équivalents ! Et pour les cas de bigamies (ou similaires), je ne connais personne qui y ait plus travaillé que moi. ( et ce ne serait certainement pas M. Goudreau!). Et le problème au vaniteux M.  Goudreau est là :  pouvoir admettre non seulement une erreur (ô malheur!) et en plus, pouvoir admettre que je suis plus compétence que lui sur ce sujet (ô horreur!). C'est ça qui l'«agresse» ! C'est son orgueil qui est blessé.

Il n'est même pas, encore, foutu de dire en quoi il n'avait pas été «convaincu». 
Pourtant, je lui ai décrit (avec des actes) dans le détail, en quoi 'sa' filiation ne tenait pas la route...

Ras-le-bol de ce genre de personnes complètement malhonnêtes et incapables d'admettre, un tout petit peu, s'être trompées!

*
La généalogie c'est comme une secte de Grands Prêtres arrogants et menteurs 
qui ont tout opportunité de déformer les faits, les réécrire à leur goût.

*

C'est bien injuste pour mon travail et ma preuve, et pour les cas de Bigamies (ou cas similaires), ce n'est pas demain la veille que les généalogistes ne crieront pas à l' hérésie !  J'aime bien ces cas, c'est une démonstration des conditions féminines prévalant à cette époque, un silence têtu sur les injustices qu'on veut faire oublier (envers les femmes, bien souvent envers les femmes autochtones).